Nouveau Sommet Afrique-France

Interview Sandy Alibo : “Je vis une expérience unique”

Partagez l'actualité

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

“Je vis une expérience unique : j’ai rencontré une nouvelle culture et tradition, tout en me sentant très connectée à certaines personnes, de par les activités sportives.”

“Je suis la fondatrice du collectif Surf Ghana, une association créée en 2016 pour valoriser la représentation africaine dans les sports de glisse. Je suis française et j’ai choisi de venir m’installer au Ghana suite à un coup de cœur que j’ai eu pour le pays, en vacances en 2016.

J’ai commencé par m’y rendre ponctuellement, puis je m’y suis installée quelques années plus tard, en 2018. Les communautés sportives sont très soudées, et la communauté au Ghana m’a vraiment accompagnée dans mon projet : elle m’a, entre autres choses, aidée à aménager et à visiter le pays. Je travaille avec l’Agence française de développement dans le cadre du développement du Freedom skatepark au Ghana qui sera la première infrastructure sportive dédiée au skateboard en Afrique de l’Ouest.

Je suis certaine que le Ghana est un des pays dans lesquels les Français devraient investir davantage sur le continent.

C’est une plateforme où il y a toutes les marques, tous les médias. Pour la France, c’est un potentiel de développement très important pour les relations commerciales. Il y a un nouveau tourisme qui s’est lancé au Ghana grâce aux réseaux sociaux. Avec instagram, il y a eu un élan du tourisme sportif et solidaire et du roots tourism (des membres de la diaspora qui souhaitent se reconnecter avec le continent). De plus en plus de Français viennent au Ghana et une ligne aérienne directe entre Paris et Accra a été mise en place depuis moins de trois ans.

Je suis passionnée par l’Afrique, et je pense que nous pouvons développer davantage d’échanges intra-continentaux.

C’est au Maroc, à Taghazout que j’ai appris à surfer. Je m’appuie sur ce que j’y ai vu pour développer ma surf house au Ghana, et j’aimerais développer l’infrastructure Freedom Skate Park dans d’autres pays africains. J’admire beaucoup certains surfeurs du continent, dont le Sudafricain Michael February qui est un modèle de solidarité et à permis d’améliorer la représentativité des Noirs dans les sports de glisse.”

Sandy Alibo
France - Ghana

Suivez l’actualité du Nouveau Sommet Afrique France sur nos réseaux sociaux. #AfricaFranceRemix

 

Copyright (c) :  Nana Kwadwo Agyei Addo

Plus d'articles du Nouveau Sommet

Recevez les dernières actualités sur le Nouveau Sommet Afrique-France

Inscrivez-vous à la newsletter
Aller au contenu principal